Lorsque vous travaillez en Australie, l’impôt sur le revenu est prélevé sur votre salaire par vos employeurs qui le reversent à l’ATO (Australian Tax Office). Votre taux d'imposition sera différent selon votre statut fiscal - résident fiscal ou non-résident fiscal - et selon si vous avez travaillé en déclarant un TFN (tax file number).

La déclaration des taxes s’effectue généralement à la fin de chaque année fiscale, c’est-à-dire le 30 juin. Il est cependant possible dans certains cas d’effectuer une déclaration de taxe anticipée. Selon les cas il est possible de devoir de l’argent à l’état mais généralement c’est souvent ce dernier qui vous en doit.

Votre cotisation retraite, la superannuation, est elle aussi prélevée à la source et gérée par des organismes privés. Lors de votre départ définitif du pays, vous êtes en droit de la réclamer. 

Ces déclarations comportent parfois des subtilités qui, lors d’erreurs, peuvent coûter cher. C’est pourquoi nous vous conseillons de confier ce travail à un comptable professionnel qui travaille à un forfait fixe, et ce, indépendamment du montant des taxes que vous allez récupérer.